Une classe de découvertes pour chaque génération d’écoliers

23 Avr 2021
Lettre ouverte au Ministre de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports

Monsieur le Ministre,


La crise sanitaire a révélé combien l’absence de classes de découvertes pénalisait les enfants et privait nos territoires d’une activité économique indispensable. Au quotidien, nous accompagnons nos populations à surmonter cette crise sans précédent. En responsabilité, nous savons qu’il est encore trop tôt pour renouer avec cette pratique éducative. Il n’en reste pas moins que nous souhaitons tout mettre en œuvre pour un redémarrage rapide, efficace et massif, dès lors que les contraintes sanitaires seront levées. Un signal fort de retour à la normalité pour nos enfants.
Comme vous, nous pensons que les classes de découvertes permettent des apprentissages sans nul autre pareil et participent pleinement à la réussite éducative, notamment pour les enfants en difficulté.
Alors que la nation s’interroge sans cesse sur la cohésion nationale, cherche à agir face à des phénomènes de communautarisme, les classes de découvertes sont un outil efficace et éprouvé pour bâtir un socle républicain.


Au-delà du bien-fondé pédagogique qui permet entre autres la cohésion de la classe, les classes de découvertes sont une contribution à la vie des territoires. En bord de mer, dans les massifs ou en pleine campagne, les classes de découvertes irriguent l’économie des territoires et favorisent un tourisme durable et responsable.


Découvrir la France, interagir entre ruralité et urbanité, développer les apprentissages à la mobilité, contribuer à l’économie des territoires, démontrent toutes les richesses de ce dispositif qui va bien au-delà d’un simple séjour éducatif.
Territoires d’accueil ou villes émettrices, nous refusons de voir dépérir les classes de découvertes alors que nous voulons le meilleur pour les enfants de la nation. Mais les collectivités se sentent bien seules à soutenir ce projet, des patrimoines portés à bout de bras, des fermetures de centres qui raccourcissent des saisons touristiques ou éteignent encore un peu plus des villages.


Nous ne voulons plus de cette lourdeur administrative qui n’a pour seule justification que la reproduction de directives obsolètes. Il n’est plus possible de décourager professeurs des écoles et collectivités par une chappe bureaucratique qui lentement, sape les meilleures volontés.
Avant de développer de nouveaux dispositifs de type SNU ou colos apprenantes, appuyons-nous sur ce qui marche. Nous proposons, de par la loi, que chaque génération d’écoliers puisse avoir fait au minimum une classe de découvertes, au même titre que le dispositif “savoir nager”.
Il est nécessaire d’instaurer un rite de passage du primaire au collège car c’est aussi comme cela que nous favoriserons l’émergence d’une conscience citoyenne.

Si rien n’est fait, cet abandon par omission aura eu raison des classes de découvertes républicaines. Ensemble réagissons, Etat, Collectivités, mouvements associatifs pour un vaste projet de relance des classes de découvertes. Nous le devons à nos enfants, encore plus aujourd’hui qu’hier, car eux aussi, à bas bruit, sont moralement atteints par cette crise sanitaire.
Ne léguons pas à nos enfants qu’une dette et un environnement en souffrance mais offrons leur l’opportunité des apprentissages au vivre ensemble et à la citoyenneté pour relever les défis qui les attendent. Il en va de notre responsabilité.

NOS 8 PROPOSITIONS

  1. L’instauration par la loi de l’obligation pour chaque écolier de participer au minimum à une classe de découvertes
  2. Dans le cadre du plan de relance, nous souhaitons un plan patrimoine pour les collectivités propriétaires
  3. La nomination d’un référent(e) national(e) classes de découvertes qui devra coordonner les directives et contribuer au développement des classes de découvertes
  4. Une simplification administrative pour la constitution des demandes de départ
  5. Une aide financière pluriannuelle pour les classes de découvertes à l’instar des colos apprenantes
  6. La sensibilisation du corps enseignant aux bienfaits des séjours de classes de découvertes tout au long de leur parcours de formation
  7. Une campagne de communication nationale pour rassurer les parents
  8. La création d’un groupe de travail entre Etat/Collectivités émettrices et réceptives/éducation populaire et représentants du tourisme social afin d’engager rapidement les transformations nécessaires
Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, nos salutations distinguées.